L’importance de la satisfaction au travail dans le processus de productivité

Le travail n’est plus simplement qu’un travail. Bien-être, épanouissement, implication, utilité… Toutes ces données sont constitutives de ce que l’on appelle la Qualité de Vie au Travail (QVT). Parmi elles, la satisfaction détient une place non négligeable. À l’image des clients, les employés connaissent aussi des phases de satisfaction et d’insatisfaction. Avant de savoir pourquoi et comment les mesurer, il est important de montrer le rapport de causalité entre la satisfaction et la productivité.

Le lien entre satisfaction au travail et productivité : une évidence ?

Selon plusieurs études menées par Harvard et le MIT publiées dans la Harvard Business Review, les employés satisfaits sont 31% plus productifs. Avec une augmentation des ventes de 37%, la satisfaction influe considérablement sur la performance. Moins stressés, moins malades (burn-out, dépression…), moins absents : les salariés épanouis coûtent moins cher à l’entreprise et rapportent plus de bénéfices.

Et parce que le bonheur présente l’avantage d’être partagé, la satisfaction d’un seul employé contribue à la satisfaction du groupe. Au-delà du climat positif instauré au sein de l’entreprise, la satisfaction du collaborateur ricoche sur celle du client. En étant satisfait de son rôle et de son cadre de travail, le salarié sera plus motivé et plus enclin à prendre des risques pour atteindre ses objectifs.

La satisfaction recoupe donc plusieurs aspects (motivation, épanouissement, engagement) dont celui de la productivité. Mais quels sont exactement les avantages et les moyens mis à disposition par l’entreprise pour que chaque employé soit satisfait ?

Les moyens à mettre en place pour améliorer la satisfaction des salariés

S’il en faut peu pour être heureux, en faut-il peu pour être satisfait ? Certes, la satisfaction est souvent liée à des choses “essentielles” telles que l’écoute, la reconnaissance ou encore la qualité des relations. Mais la mise en place d’actions pour augmenter la satisfaction des employés demande une vraie rigueur.

Aujourd’hui, une stratégie RH peut se focaliser sur plusieurs axes d’amélioration de la satisfaction des employés :

  • L’axe humain : la satisfaction au travail se mesure en grande partie grâce à la qualité des relations. L’écoute, la collaboration et la reconnaissance sont des facteurs qui boostent la satisfaction et la productivité.
  • L’axe matériel : Des locaux bien aménagés, des avantages sociaux en adéquation avec les attentes des employés, des ateliers qui favorisent la QVT (relaxation, sport, yoga, etc.) … Toutes ces initiatives sont constitutives du ressenti positif que l’employé peut avoir sur son travail et son entreprise.
  • L’axe organisationnel : Plus de flexibilité, tout simplement. Afin de trouver le parfait équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, les employés apprécient de plus en plus qu’un système de télétravail soit mis en place. En aménageant ainsi la charge de travail, les salariés souffrent moins de la pénibilité et s’avèrent même parfois plus productifs en travaillant à distance !
  • L’axe intellectuel : selon l’étude “Pulse of Talent” réalisée par le cabinet RH Ceridian en 2019, 86% des employés estiment que les opportunités d’apprentissage sont la meilleure chose qu’un employeur puisse leur offrir. Formations, MOOC, mentoring… Le savoir est l’une des clés de l’engagement et de la satisfaction des salariés.

Comment calculer le niveau de satisfaction de ses salariés ?

Aujourd’hui, plusieurs méthodes existent pour mesurer le niveau de satisfaction des salariés  : le feedback “traditionnel”, l’intervention d’un expert ou l’analyse de données.

La première option repose sur un système de feedback classique : les employés, via des entretiens directs ou des sondages, évaluent leur taux de satisfaction au travail. La seconde option est une manière de “prendre du recul” sur le fonctionnement général de l’entreprise grâce à l’intervention d’un tiers : un regard objectif est toujours intéressant !

La troisième possibilité, quant à elle, va généralement plus loin. En mettant en place une plateforme d’écoute intelligente, elle améliore la qualité des feedbacks de façon simple, ludique et efficace. Mesure du NPS, baromètre de satisfaction, sondages… Cette solution présente des avantages majeurs pour les RH, les managers et les collaborateurs. Autre point, l’anonymat est assuré. Pas de risque de censure, les employés peuvent s’exprimer en toute transparence sur les raisons de leur satisfaction ou de leur insatisfaction.

En somme, la satisfaction au travail est l’une des clés de la productivité. Parce qu’elle engage plus les collaborateurs et leur permet de se sentir vraiment utiles au sein de la société, la satisfaction mène à la concrétisation de nombreux objectifs. Elle permet également de retenir les talents et d’éviter les conséquences humaines et financières du turn-over. Ainsi, envisager dès aujourd’hui un système d’évaluation de la satisfaction de vos effectifs peut s’avérer très avantageux pour votre entreprise !

A propos
Vous avez une idée d'article à nous proposer ? N'hésitez pas à nous écrire afin de nous communiquer vos suggestions. Blog Digtal, Marketing, Business, Référencement gratuit, Référencement payant, High Tech.