Quelles sont les différentes étapes de fabrication d’une carte électronique ?

Encore appelée circuit imprimé, la carte électronique est une sorte de plaque qu’on retrouve dans pratiquement tous les appareils électroniques. Comme l’indique son nom, elle permet de relier plusieurs composants électroniques entre eux afin de former un circuit complexe. Sa fabrication n’a rien de compliqué à condition d’avoir bien sûr les connaissances requises. Retrouvez ici les différentes étapes de conception d’une carte électronique.

1re étape : Établissement du plan du circuit électronique

Le premier niveau à franchir dans la fabrication de carte électronique consiste à éditer le plan du circuit. De façon précise, il s’agit de déterminer les fonctions que devront remplir les différents composants électroniques alliés à la carte. Pour ce faire, la plupart des bons concepteurs tels que : www.eree-carte-electronique.fr, se servent de différents logiciels capables de stimuler le fonctionnement du circuit imprimé y compris les interactions de ses composants.

2e étape : Le choix des composants et leur disposition dans le circuit

Une fois le plan du circuit déterminé, il faudra ensuite définir l’organisation physique des différents composants sur la carte. À ce niveau, il va encore falloir se servir d’un logiciel pour établir la liste des éléments nécessaires à la conception du circuit. Pour précision, le choix de chacun de ces composants est déterminé en fonction de la place disponible, des résistances thermiques ou encore de la chaleur produite. Il convient également de souligner que ces composants se déclinent en deux catégories. Il s’agit des composants analogiques (bobine, transistor, diode, etc.) et des composants numériques (circuits logiques, mémoire, compteur-décompteur, etc.).

3e étape : L’édition du schéma de routage électronique

Cette étape consiste réellement à créer les différentes liaisons électriques entre les composants afin que chacun d’eux soit irrigué de manière uniforme et optimale. Pour commencer, retenez que le routage de l’alimentation du circuit imprimé est primordial. De plus, plusieurs règles sont à observer comme celui des angles droits. Ces derniers sont en effet à éviter dans un circuit pareil, car ils ont tendance à ralentir, voire freiner le débit du système.

4e étape : La création du circuit proprement dit

Toute la réalisation va s’opérer sur une plaque d’époxy gravée de sillions de cuivre. Pour avoir une idée de l’organisation des éléments, il va falloir se servir de CAO, un logiciel qui par la suite aidera à imprimer le typon. Pour rappel, un typon est un plan transparent qui dessine tous les éléments du circuit.

Une fois le typon imprimé, il sera ensuite plaqué sur la plaque époxy où, il se dessine directement sur cette dernière suivant un procédé chimique. Les sillions tracés passent ensuite au rayonnement UV. Ce procédé appelé l’isolation consiste à fixer des particules de cuivre. Ceci est fait dans l’unique but de réaliser les lignes du circuit imprimé. Pour que la carte soit définitivement gravée, elle est soumise à l’action d’un révélateur, de la même manière qu’on grave une photo.

Après la gravure, il s'ensuit le perçage de la carte puis la fixation de ces différents composants. Une fois ces composants mis en place, il va falloir ensuite les solidariser à la carte par soudure. Ainsi prend fin la conception de la carte électronique.

A propos
Vous avez une idée d'article à nous proposer ? N'hésitez pas à nous écrire afin de nous communiquer vos suggestions. Blog Digtal, Marketing, Business, Référencement gratuit, Référencement payant, High Tech.